Musique/Musica de violon populaire en Limousin/Auvergne

24 mars 2015

Musicas per trotar

 

Du CmRT :

 

« Musique de rue » 2 : En avant… Marches !

http://www.crmtl.fr/spip.php?article359

 

Avec mélodies jouées au violon :)

Répertoire de marches de violoneux et autres airs « à jouer debout »

"Vous trouverez ici un choix d’airs, en grande partie issus du répertoire corrézien de l’atelier « Les violons de Seilhac », que nous voudrions partager plus largement à l’occasion de rencontres musicales futures avec tous les musiciens intéressés. L’idée est de disposer d’un répertoire collectif, propre à jouer en déambulant, ou au moins debout, comme l’occasion s’en présente souvent lors de diverses animations et autres évènements musicaux informels (alors que le répertoire de bal de bourrées, valses, etc, ne prend à mon avis sa pleine dimension que dans le jeu assis, appuyé sur la présence musicale de la percussion podorythmique). C’est pourquoi j’ai sélectionné des airs de « marches » au sens très large, incluant plusieurs types rythmiques : polkas, scottisch, bourrées à deux temps, branles, rythmes à 6-8, de même que dans les airs d’origines très variées utilisées comme marches de noces par les anciens violoneux.

Tous ces airs sont joués en tonalité de Ré, dans l’intention d’associer les violons à des instruments traditionnels de diverses origines, mais pouvant à mon avis bien entrer dans la couleur de cette musique : en particulier une cornemuse grave bulgare (la kaba gajda des Rhodopes), la chabrette limousine en La, des bourdons d’accompagnement tels que le gardon hongrois ou d’autres tambours à cordes, d’autres percussions, etc. Les modes mélodiques ont donc été choisis pour répondre aux contraintes particulières de la kaba gajda, qui engendreront parfois (de même que pour les chabrettes) de petites adaptations mélodiques (pour remplacer le si aigu dans quelques airs).

Je donne les partitions basiques, ainsi que l’enregistrement de chaque mélodie."

Jean-Marc Delaunay

 

P5130066 - copie copy

 

Sas oublier :

http://www.crmtl.fr/spip.php?article355

 

 

Avec mélodies jouées au pifre :)

Musique de rue 1 : Appel aux Pifraires

Répertoire limousin pour rencontres de flûtes et percussions

"Êtes-vous un pifraire qui s’ignore ? Si vous jouez, avez joué ou auriez envie de jouer de la flûte, cet article s’adresse à vous, quel que soit vos instrument : fifres et flûtes traversières de toutes sortes, flûtes à bec, pipeaux et autres tin whistles, quenas, pinkillos, flûtets, flûtes de bambou, roseau, bois, plastique, métal, flûtes de partout et d’ailleurs...

Je vous propose donc un choix de mélodies, que j’ai pratiquées depuis des années dans divers cours et ateliers, afin de constituer un répertoire commun de base, propre aux rencontres et à l’échange. J’espère qu’au fil du temps, les musiciens intéressés pourront se retrouver autour de ce répertoire, lors d’occasions musicales et festives à créer.

Ces airs ont été recueillis principalement en Limousin, à différentes époques (voir plus bas la liste des sources) ; j’ai réuni ceux qui me paraissaient à la fois d’apprentissage simple, et bien convenir à une pratique « de rue », même si leurs utilisations ont pu être autres (airs de chansons, danses, marches de noce...). Ils sont ici notés et joués dans les tonalités commodes pour un fifre de modèle courant (en Ré), qui sont des tonalités assez usuelles pour beaucoup d’instruments (flûtes irlandaises, traversières, à bec, flûtes andines etc) : en gros Ré et Sol pour les modes plutôt majeurs, Mi, La et Si pour les modes mineurs.

Toutes les adaptations sont possibles, pour jouer en associant des flûtes de tonalités différentes : différentes sortes de polyphonies, de jeux rythmiques d’accompagnement, etc. En complément des flûtes, l’association de différentes percussions permet de construire une musique solide et autosuffisante, suivant un principe varié et décliné à l’infini dans le monde entier (voir par exemple l’article « Pifraires de delai l’aiga »). On connaît bien sûr la « ripataoulère » gasconne (trio fifre / caisse claire / tambour), ainsi que d’autres ensembles plus nombreux, plus ou moins dérivés d’un modèle de musique militaire (groupes de carnaval du nord et du midi de la France), mais bien d’autres formules instrumentales et sonorités sont possibles.

Vous trouverez ici les partitions du répertoire, un enregistrement de chaque air sur un fifre en Ré, ainsi que quelques mélodies que je me suis amusé à jouer en multipiste pour donner rapidement une idée de quelques sonorités possibles, en utilisant différentes pistes de jeu collectif : unisson, paraphonie (quintes, quartes et octaves parallèles), contrechant, bourdon, motifs rythmiques imbriqués, riff et accompagnement harmonique. J’espère que cela donnera envie d’explorer ces sonorités à plusieurs, car il y a beaucoup de possibilités.

N’hésitez pas à manifester votre intérêt en écrivant ici : delaunay@crmtl.fr, ce qui permettra de peu à peu constituer un réseau informel de personnes autour de ce thème des flûtes. A bientôt j’espère !"

Jean-Marc Delaunay  

DSC01960 copy

 "Balhatz-nos la santat

 Per poder ben trotar

 Tot lo Monde l'espera"

 Ivon

Posté par Lemivon à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 mars 2015

Via/Volonaires 6 (b) : Lo darrier Violonaire de La Monediera mai lo prumier cromaticaire

 

Un témoignage intéressant d'Antoinette Cougnoux sur Jean Chastagnol le Violonaire de Chaumeil (19)

dans son article "Le dernier Violoneux des Monédières" du  "LEMOUZI" n° 77 de janvier 1981 :

Screen shot 2014-08-08 at 11

 

 

  

P8290114

 

P8060002

P3150003`

P8070125

 

P3150005

 

P8060086

 

P3160022

P3150004

 

P3150006

 

Screen shot 2014-08-28 at 19

P3150007

PC06005095496309_o

 

Jean Ségurel le jour de son Certificat d'Études à Corrèze où il a joué du violon puis à l'âge d'une retraite bien méritée d'accordéoniste…

PC060049

 

segurel2OK

Ivon

Posté par Lemivon à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2015

Lo Talier d'a Seilhac fai dançar a "Coq-Hardy" ;)

 

Une partie de l'Atelier "Tout instrument" et des "Violons de Seilhac" du Crmt a animé le Bal à St Jal (19),

en complèment du groupe "La Galoche de Condat".

 

Escotatz la nòstra prestacion (45 mn) :

(plan mercès jean-Michel per lo Son mai Nadège per las Fotos)

https://dl-web.dropbox.com/get/Public/Audio%20Bal%20ST%20JAL.MP3?_subject_uid=91340114&w=AADdJdojm8wrbYNCMJmAdlHS7CDnBVnNRIvaJyM3gcsG4w

(cliquez ci-dessus pour nous entendre…)

Un intermède de 3/4 d'heure de danses du Pays 

DSC01960

 

Jean-Marc qui mène au fifre (avec un son puissant qui nous permet 

de garder la cadence)

DSC01961

 

Christian à la Cornemuse à bouche et Gérard à la Cabrette, 

Ivon au Diato et Jean-Marie (le voyageur) au Chromatique Folk

DSC01967

 

Ivon et Marc défendent le Violon corrézien

(y a pas de raisons !)

 

DSC01968

 

Une bonne occasion pour nous, de faire danser le monde

(merci la Galoche :)

N'oubliez pas !

La Galoche anime un Bal Folk le samedi 18 avril à 21H

à Naves au nord de Tulle (19)

 

Et nous… nous pouvons venir sans frais (amb benleu un còp de vin o de cervesa :) pendant le temps scolaire.

- contacter le Crmt pour en discuter

Ivon

IIvon

Posté par Lemivon à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2015

Dançadis en Corresa

Samedi 28 février 2015 à Venarsal (19) (au nord de Brive)

Bal folk avec la Galoche de Condat organisé par l’association "Venarsal Loisirs Culture et Patrimoine"

20h30 à la Salle Polyvalente92861441

Contact : 06 15 62 63 01

Et…

Samedi 7 mars 2015 à St Jal (19)affiche bal folk du 7 mars

 

Toujours avec "La Galoche" mais aussi avec la participation dynamique (en vedette "armoricaine" -escottichs- et limousine) de l'"Atelier du Crmt de Seilhac"

(Violons, accordéons, fifre, cornemuses…)

 

20h30 à la Salle Polyvalente 

 

"Ne'n chau se bolegar" ;)

 

Posté par Lemivon à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2015

50 borréias chantadas per Ivon

50 Borréias chantadas " lo son mai los mots "

"Un repertòri per las Ròdas de las "Nuechs de la Borréia lemosina" (mai auvernhata :)…" 

1024px-Bourrée_d'Auvergne

 

Je chante le premier couplet de chaque bourrée (sur les 100 bourrées chantées que je joue au violon ou au diato).

Toutes les bourrées sont en occitan (il existe très peu de Bourrées d'ici en français)

Je précise que "bourrée" signifie à trois temps…(c'est comme dire "champignons" quand on parle de "cèpes" en Corréze ;)

 

Lo parpalhòu seg la candela,

E l'amorós seg la beutat

Lo parpalhòu burla sas alas,

E l'amorós sa libertat.

 

Le papillon suit la chandelle,

Et l'amoureux suit la beauté.

Le papillon brûle ses ailes,

Et l'amoureux sa liberté.

 

Bourrée auvergnate chantée en occitan et en français.

Les deux versions semblent proches mais on entend ici que la prononciation française n'est pas standard ; pour conserver les appuis de la bourrée ici, il faut au contraire, prononcer fortement les E muet et ne pas accentuer sur la dernière syllabe. Mais le francais est la seule langue latine à ne pas faire cela (à écouter les journalistes qui citent des villes sud-américaines ;)

"Candela ("lo" prononcé) : chandel("le"

Libertat, beutat / liber, beau"

 On a aussi en limousin les allongements des pluriels

"Los-- garçons--, las--dròllas--" et les s ("^" en français)

non prononcés et allongés "daus pas--tissons--"

Il y a peu de bourrées en français du fait de l'accentuation complexe de la bourrée qui est adaptée à l'occitan (il ne faut pas oublier que les violonaires vivaient dans leur jeunesse dans un milieu très majoritairement occitanophone).

A partir de sources orales c'est ici une interprétation personnelle (donc traditionnelle ;)

Ces 50 bourrées sont normalement du domaine public ainsi que "Las chastinhas" (musique de Jean-Marc Delaunay, "mai paraulas myself" :)

 804048_1_l

1) La borréia d'Auvernha la borréia vai bian

 Quand la dançam a quatre Mas que la dançam bian

 

2) Dançan tant bian los de delai l'aiga

Dançan tant bian los de Lemosin

 Tra la la la 

 

3) Per ben la chantar viva las Lemosinas

Per  ben la dançar viva los Auvernhats

Los Auvernhats an ben la barba fina

Los lemosins l'an pus fina que ilhs

 

4) Çai son venguts los garçons d'a Nòuviala

Çai l'an menat lo vaslet de Fauriá

Çai l'an menat aqueu tan gente masle

Çai l'an menat lo mielh coifat d'Orlhac

 

5) Los Chaumeilhos quò es de bons garçons

Los Chaumeilhos quò es de bons garçons

Quò es de bons garçons la degue òc-es paubras drollas

Quò es de bons garçons la degue los Chaumeilhos

 

6) Quau te mena bela quau te mena

Quau te mena bela quau te mena

Quò es los garçons que me menan me permenan

Quò los garçons que me menan pels boissons

 

7) Son davalats los garçons de la montanha

Son davalats quand avian tot achabat

Regretan ben lo pais mas pas lo mestre

Regretarian una amiá se l'avian

 

8) Quand passaretz pitiòtas venetz nos veire

Quand passaretz pitiòtas venetz nos veire

Vos donarem de la bona calhada

E daus pastissons a plen palhasson

 

9) Lo curat que la confessava s'appelava s'appelava

Lo curat que la confessava s'appelava Janton

Ieu pipe ieu fume ieu sei bon garçon

Ieu fiche la filha darrier los boissons

 

10) Sus lo pont d'a Briva l'i a de gentias flors

Sus lo pont d'a Briva l'i a de gentias flors

Las blanchas las rojas de totas colors

Las blanchas las rojas de totas colors

 

11) Se sabiatz drolletas jamai vos maridariatz

Restariaz soleta gardariatz la libertat

 

12) Chas nos i a de las dròllas se volon maridar

Mas volon pas de vaslet volon mas daus ainats

 

13) E quand las peras son maduras

Tant pauc de vent las fai tombar

Aitau faran las jòunas dròllas

Quand voldran ben se maridar

 

e

14) La Marion plora  à plorarà ben mai

Son amant la quita ne'n tornarà jamai

D'aqui es partit en emportar la bela

E sus lo chamin a trobat una chançon

 

15) Ieu n'ai cinq sòus ma mia n'a mas quatre

Coma farem quand nos maridarem

Ne'n chaptarem un topin una escudela

Un culheron e minjarem tot dos

 

16) Garda ton bon temps bargiera garda ton bon temps quand l'as

Quand seras maridada quò te podriá passar

 

17) Se la volia chausir la mia mia la mia mia

Se la volia chausir la prenguei de vers Chastreix

Pas de vers Chastreix la prengei de Picharanda

Per pas me trompar la prenguei de Sent Donat

 

18) Coifa-te bian Margarita ma mia

Coifa-ta bian que benlèu te maridariam

Mas i a ben del temps que ieu sei bian coifada

Quò n'empacha pas que ieu me maride pas

018_001 copy 

19) 'Na trist'annada passa per ieu

Maridan nòstr'ainada e me laissan ieu

Una autra annada quò sirà  per ieu

Violon e chabreta jugaran per ieu

 

20) Quand los cornards d'a Tula

S'eran tots assemblats

Prenian de la barriera

D'aicia lo Pais Bas

 

 

21) Sus lo pont d'a Vimbela

L'i fai tan bon gardar

Las Navarelas  lai menan

Los d'en Bar lai son anats

 

22) Ont menaretz diumenche pichona

Ont menaretz diumenche lo mandin

Gardarai pas farai la coisina

Venetz chas nos la farem tots dos

 

23) Al bòsc de la ribièra ma miona l'i es

L'i es que li garda que l'i garda

L'i es que li garda los moltons

 

24) Ai vist lo lop la lebre

E lo rainard dançar

Fasian lo torn de l'aubre

E daus buissons folhats

 

25) Ma maire aviá mas 'na dent que damenava quand fasiá vent

Mon paire se'n aperceguet emb un 'talaire la li desraijet

 

26) Delai lo ribatel i a 'na lebre i a 'na lebre

Delai lo ribatel i a 'na lebre que li duerm

Anatz la revelhar que setz un bon chaçaire

Anatz la revelhar la mancariatz pas

 

27) Pel bòrd de l'aiga i a de canardons pichona

Pel bòrd de l'aiga i a de canardons 

I a de canardons de canardons de canardetas

I a de canardons de canardons son pas per vos

 

28) Ò calha gentia calha ont as ton niu

Aval dins la pradela lo long dau riu

  

29) Lo merle a fach son niu dins las raiç de l'aubre sus lo bòrd dau riu

Las dròllas que lo levaran aquest'annada se maridaran

O dròllas 'natz lo levar que lo merle se'n vai mainar

 

30) Peira labora dins lo champ d'a Brach pitiòta

Peira labora dins lo champ d'a Brach

Tres domaiselas lo tenon pels braç pitiòta

Tres domaiselas lo tenon pels braç

 

 

 

31) Janeton veniá veniá veniá Piare veniá Piare

 

Janeton veniá veniá veniá Piare veniá Piare per dançar

 

Ieu vendrai pas velhar la luna es pas levada

 

Ieu vendrai pas velhar la luna lai serà pas

 

Ieu lai vendrai deman la luna sera levada

 

Ieu lai vendrai deman la luna sera là

 

 

 

 

32) S'i a mas los faures qu'aman lo vin pitiota

 

 S'i a mas los faures qu'aman lo vin 

 

 Ieu sei pas faure ieu sei pas faure ieu sei pas faure mas l'ame bin

 

 Tot lo monde es faure tot lo monde es faure tot lo monde es faure quauque bocin

 

 

 

33) Janeton quand t'aimave quò era qu'aviá begut

Janeton quand t'aimave quò era qu'aviá begut

Aura que ne beve gaire Janeton t'aime gaire

Aura que ne beve plus Janeton t'aime plus

 

34) Montave la marmita la podiá pas montar

La podia pas montar la marmita la marmita

La podia pas montar chauguet la laissar lai

 

35) La Glaudiá fai lo torn d'a Vic

Emb un pè d'aucha un pè de chabrit

La Glaudia  troba bon lo vin

La micha chauda e lo lach bulhit

  

3220010310549_600

36) M'an dich Martin qu'aimavas las dròllas

M'an dich Martin qu'aimavas lo vin

Ieu o aimi tot lo vin amai las dròllas

Ieu o aimi tot las dròllas amai lo vin

 

37) Crebe de sèt vòli pas d'aiga

Crebe de sèt vòli ben de vin

Lo bon vin lo bon vin me rend palhaire

Palhaire e desgordit 

 

38) Diable sia l’ivern d’antan

Que n'a portat nostra civada

La civada e lo chanabau lo chanabau

Un pauc de vin qu’era tant bon

 

39) Quò es los garçons de vers Jornhac

Que son 'nats velhar a Lairit

An passat per Paris per anar velhar a Lairit

 

40) Amb'atí paubres garçons per las dròllas periretz tots

 Per una per doas mai tres mas per totas perirem pas

 

PC060045

 

41) Al pais d'a Seilhac se minjan las chastinhas

Lo jaquets los chauvets e mai las borsadas

Al pais d'a Seilhac se minjan las chastinhas

Emb un còp de bon citre davala tot solet

Tra la la la 

 

 

42) Quò es Magadon que lo diable es ta chabreta

 

Mai ton bordon ruinas tots los maçons

 

N'i aura mai d'un qu'aurà minjat sa campanha

 

Per se'n tornar las rodas cairadas

 

 
43) Piare a partit n'emportar la cabreta

De que farem sens lo paure Pieron

Tochava bian n'era tant bon menaire

Quand tornarà Peire chabretarà

 

44) Ma maire quand vos m'auretz perdut

Anetz pas me cerchar a las bargieras

Ieu serai a la balada bian lonh

Jugar un aer de mon violon

Viva aquilh que n'a plantat

L'aubre que n'a la chamba tòrta

Que sens aqueu ne'n siriá mòrt

L'aiga m'auriá purit lo còr

 

 

45) Perqué veniatz velhar los lordaus de la montanha

 

Perqué veniatz velhar quand ne'n voliatz pas dançar

 

Ne'n chauliá pas venir los lordaus de la montanha

 

Ne'n chauliá pas venir quand ne'n voliatz mas durmir

 

 

 

 

46) Auvetz los Auvernhats paubra maire paubra maire

 

Auvetz los Auvernhats que davalan per dançar

 

Ne'n fan zin zon zon zin zon zon de lor chabreta

 

Ne'n fan zin zon zon zin zon zon de lor  violon

 

 

 

 

47) Nos sem pintats del vin de la barrica

 

Nos sem pintats del vin de Marcilhac

 

Al vin de Marcilhac pichona pichonela

 

Al vin de Marcilhac totas nos sem bandats

 

 

 

 

48) N'as ben tant dançat n'as ben tant fach la fiera

 

N'as ben tant dançat lo cordon n'i a petat

 

Lo cordon n'i a petat la borsa s'es desliada

 

N'aviá mas dos sòus los a tombats al sòu

 

 

 

 

49) Ma maire si sabiatz d'onte vene d'onte vene

 

Ma maire si sabiatz d'onte vene me batriatz

 

Ieu vene de ben lonh de jugar de ma musica

 

Ieu vene de ben lonh de jugar dau violon

 

 

 

50) Totjorn lo torn la borréia vira filhetas

Totjorn lo torn la borréia vira totjorn

D'enquera n'es pas jorn e totjorn la luna que ralha

D'enquera n'es pas jorn quò es la luna d'amor

P4260016

Per ben la chantar viva las Lemosinas

Per  ben la dançar viva los Auvernhats

Hi fou fou… !!!

Ivon 

Posté par Lemivon à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]



22 janvier 2015

Fai petar la Borréia !

 

 

Screen shot 2015-01-21 at 20

 À retrouver avec d'autres Chants et Danses sur :

https://www.youtube.com/watch?v=JFaITSGhdl8

 

"Borréia" énergique à deux à Vic-sur-Cère (15)

 


Extrait d'un film réalisé par l'AMTA dans le cadre du projet interrégional Massif Central « Patrimoine Culturel et Identité Territoriale -- Musiques et Danses Traditionnelles en Massif Central » 

 

http://lafeuilleamta.fr/2014/03/10/danseursvicsurcere/

 

Screen shot 2015-01-21 at 19

"Merci, je joue du diato dans le film. J’ai à peu près le même avis sur la perte de l’Oc, et je partage votre inquiétude… mais à mon avis, ça passera d’abord par la musique, les fêtes et les chants, pour que les gens se rendent compte de la valeur de ce patrimoine…" Florence Poret

Screen shot 2015-01-21 at 19Screen shot 2015-01-21 at 19

Sei de consent coma la Florença dau diatonic , la lenga passarà per la nòstra Cultura occitana festiva (las borréias d'aquí son nonmas en occitan :)

Ivon 

 

Posté par Lemivon à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2015

Las nòstras Borréias son en occitan… òc plan !

015mv

Dictada occitana 2015 : 12 ans déjà !

> Samedi 31 janvier 2015 à 10h au collège de Seilhac (19)

Dictada Occitana : elle va se dérouler au collège de Seilhac le samedi 31 janvier 2015, à partir de 10h, le même jour que dans une quarantaine d’endroits en France, en Espagne à Barcelone, et au Val d’Aran, ainsi qu’en plusieurs endroits des vallées occitanes d’Italie : il s’agit de célébrer la langue et son écriture. En Corrèze, cette manifestation sera l’occasion de marquer l’attachement et l’intérêt que portent les gens d’ici à la langue et à la culture occitanes. 

P1250025_713px


Pour s’inscrire (gratuitement), contacter le secrétariat du collège de Seilhac au : 
05 55 27 01 60 en donnant vos noms afin qu’un diplôme de participation vous soit réservé. Il n’y a rien à gagner, juste le plaisir de se retrouver, de vivre ensemble cette manifestation culturelle internationale. 
Le papier est fourni, apportez vos plumes !

 

(los escolans dau Collegi d'a Seilhac chantan de las chançons lemosinas coma la Eva)

e tanben (quò es possible d'anar a totas las Dictadas :) :

 

Dictada occitana a Limòtges/Limoges (87)

 

31 Genier a 14 h 00 min - 18 h 00 min

Pausa en musica coma La Fille du Fermier  (a tornar trobar los ser a la "Nuech de las Borréias" :). Remesa de diplòmas e un grelon per achabar.

Sala de conferéncias - Salle de conférences, Biblioteca Francofòna Multimedia - Bfm, Limòtges - Limoges (87)

Ujan, qu’es lo Joan-Peire Lacomba que sirá a l’onor. Autor-fotografa autodidacta, Joan-Peire es un tipe “dau país” : s’elevet dins los ranvers de Briva, puei faguet elevaire de vachas lemosinas en Nauta-Corresa pendent 25 ans. En 2007, plantet tot per se botar vertadierament a escriure e far de la fotò. Sos prumiers libres porten tesmonhatge d’una ruralitat viscuda, ne’n faguet mai d’uns sus lo patrimòni bastit en Lemosin, e un recuelh de poemas en occitan qu’aguet lo prèmi Jaufre Rudel en 2011. 

015s4

Per ne’n saubre mai e se marcar


Libraria occitana (26, rua Viena-Nauta) – 05 55 32 06 44 o passar a la botica

 

 

 

 

 

 

 

 

http://ieo-lemosin.org/evenement/dictada-occitana

 

Sens oblidar l'Auvernha :

 à Lempdes (63) samedi 31 janvier 2015

14H30 

Inscriptions :

Lende-Clarmont (63)  : IEO 63 (IEO)  

 paisdomes.ieo@wanadoo.fr

 

acompanhada per lo "Duo Rieu" 

Screen shot 2015-01-19 at 20

 

 

Duo Rieu (aquí coma lo cabretaire)

https://www.youtube.com/watch?v=acsOCN7dc9I

 per jogar mai chantar : "N'ai un chapel de palha" (au violon e chant : Francine Rieu :)

Le même jour dans une quarantaine de villes occitanes et catalanes

et à  14 heures à Charras (16) :

renseignements et inscriptions : 05 45 23 01 12


Au plaser de vos veire a totas las dictadas lemosinas mai auvernhatas :)

 

Ivon

Posté par Lemivon à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2015

La Nuech de la Borréia en Lemosin

 

Comme le dit la "karova" limousine de Ste Féréole

en Corrèze "segur" "La-bourer ne nuit pas à la santé" 

écoutez le fameux proverbe limousin :

"Dictada occitana dau mandin (à Seilhac)

entròpa pas lo pelegrin d'anar (à Ste Féréole) lo ser borréiar"

La Nuit de la Bourrée en Limousin 31/01/15

 musique : Durif-Champeval

Una borréia per començar coma las Joventas (à St Chartier), i a un pauc de temps ;)  

Les Poufs à Cordes

 

"Mai dins lo Pais de la Sautiera, quo lamba…

emb:" 

La Poule noire

 

"Era polida la Filha dau Bordier en

dançar l'escoticha dau Vicari"

  La Fille du Fermier

 

Et Plein de Groupes…

"E per achabar, los organizaires valhents mai los benevòles determinats, en seguda d'una bona minjalha,

fan un buòu (voir plus haut) famos"

 

P1100306

 

"Sens oblidar lo quartet de violons"

 

P1100307

Venez tous à Ste Féréole le samedi 31 janvier

pour la nuit de la Bourrée !    

(miladiu !:)

Rens :

CRMTL

http://www.crmtl.fr/

 

Ivon

 

 

Posté par Lemivon à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2015

Du CRMT :

http://www.crmtl.fr/spip.php?article352

 

 

Rencontres musicales de préparation :

La Nuit de la Bourrée (31/01:15)

PA110278

Samedi 10 janvier 2015 Seilhac (19)

le samedi 10 janvier à 18 H à la mairie de Seilhac (19) (salle du 1er étage - passer par la médiathèque) 
- Deuxième rencontre musicale de préparation de La nuit de la bourrée en Limousin

Avis à tous les musiciens, danseurs, bénévoles du coin !!!!

- Au programme :

- préparation de l’évènement de "La nuit de la bourrée en Limousin"

- repas sorti du panier > chacun apporte quelque chose à partager (à boire ou à manger)

- 

PA110268

bœuf dansant - (pensez à amener vos instruments !)

N’hésitez pas à inviter vos amis et faites passer l’info !

L’association Délires et des notes - contact : deliresetdesnotes@gmail.com / 06 21 89 47 18

 
Ivon

 

Posté par Lemivon à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2015

Vias/Violonaires 4 (a) : Léon Peyrat d'a Sent Salvador (19)

 

"Sei nascut dins lo Lemosin pas bian lonh de nòstra Monediera

Quò es atí qu'ai amat qu'ai sufert e qu'ai passat mon temps lo pus bel

Se voletz lai venir un jorn un grand plaser nos faretz podetz creire

Lai siretz totjorn bian reçauguts a Sent Salvador siajatz los bian venguts…"

 

Valsa d'a Sent Salvador de Léon Peyrat (1904-1988)

P1300076

 

 

La Nini e son violonaire de mari,

"dins lo canton" de Roux,

pour les veillées qui réunissaient les voisins et les amis collecteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PB110010

 

 

PB110018Roux la dernière maison du voyage…

 

 

 

Et "aura", en route vers Cazillac

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Cazillac où ses parents étaient métayer 

PB110015

 

 

Son village natal :

"Casilhac"

(1904-1930)

Pcazilhac-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léon devant la voiture.

(en haut, des ouvriers démolissent-ils, la partie écroulée du chateau ?)

P2010096
 
PB110019
 
Je prends la "via prionda" qui va vers le village de  Lidove
Una randonada de 4 H pour une boucle de vie…
PB110020
avec le départ à la "caforcha" de la route de Noalhac
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je découvre  à Lidove des charpentes que l'on ne trouve qu'en Limousin et en Angleterre ;

les charpentes a "corba" ou à "Cruck",

calées sur des dés de pierres à 50 cm du sol (à l'abri de l'eau) ;

le toit était d'abord fait puis ensuite les murs.

Elles sont utilisées dans la "jassa" ovalaire limousine (on pense alors à une origine gauloise)

 

 

 

PB110030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction le bourg de Saint Salvadour avec

l'amorce Nord de la Monedière au loin 

 

 

PB110033

 
Plusieurs paires de boeufs n'ont pu monter sur la place du bourg, cette sculpture en pierre d'Antoine Paucard  en hommage à Sédulix le chef des Lémovices (l'olme, l'orme - leur arbre totem celte)

 

 

PB110039

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antoine Paucard a sculpté sa propre famille que l'on peut voir  dans l'ancienne cour d'école.

(Mon père, sévère, juste et fort :)

 

 

"Lo pelegrin violonaire sus la Via" se mire dans une sculpture du temps passé ;)

PB110034

  

 

 

 

 

P1080008
et le bricoleur annonce la couleur sur le  "cledon"
cazilhac
Puis j'arrive a la Borie où m'attend (!) le violonaire en 1923 assis sur la "clida" (et avant de partir au régiment).
 
 

P1300082

Il restera à la "Bòria"

 

jusqu'en 1950
Le "Cledier" pour faire 
 
sécher les chataignes sert aussi ici de four à pain

 

 

Ces deux magnifiques dessins sont de Guy Dufour, gendre de Léon et mari de Ginette 

 

 

P1300079

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la place, trône l'église romane de Saint Salvadour 

 

P1080009

 

PB110040

 

 

 

 

 

 

 

 

 avec les modillons qui en ont bien vu et bien entendu 

 

  

 

 

P1080003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la route de Roux, une pause de recueillement

sur la tombe de Léon et Marie-louise unis pour l'éternité.

 

Par une petite route et un brave sendarel, on arrive à la maison en haut du village où le voisin me parle des fameuses veillées qui s'y déroulaient.

 

Ils se sont mariés à Roux en 1944

 

"Adiu Léon, plan mercès per la toa musica (chançons mai violon)

e per nos aver laissat en eiretatge, tot ton Saber-far"

l Peyrat

 

 

"Mon violon e ieu sem mas los dos mesmas

Quand ieu sabe una chançon ilh la ditz

Penas plasers que la vita nos mena

Partatjam tot coma de bons amics…"

Valsa d'a Sent Salvador

Je remercie Geneviève, Marie Thérèse et Guy pour leurs témoignages ainsi que pour les photos et dessins.
(de segre…)
Ivon
 

Posté par Lemivon à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »